retour accueil  
précédente
en option : noir & blanc
suivante

vers l'observatoire de Lavau (44) - juillet 2017
PANASONIC Lumix FZ1000

À Lavau, à la suite du creusement du chenal et des travaux de comblements de l’estuaire de la Loire, le fleuve s’est peu à peu retiré pour laisser place à une large zone marécageuse. Tadashi Kawamata part de l’étude attentive du site (histoire, géographie, mode de vie des habitants) pour dessiner la nature de ses projets. Souvent c’est une passerelle – lien entre passé et présent, entre une population et une autre – qu’il conçoit en bois, son matériau de prédilection.
Il crée ensuite une communauté de travail, un “melting-pot” aussi important que l’œuvre elle-même pour sa réalisation. L’artiste offre aux habitants un nouveau point de vue sur le fleuve en créant un cheminement aboutissant à un observatoire. Le chantier a débuté en 2007 par la réalisation de la fin du cheminement : le visiteur s’élève peu à peu dans les roselières et atteint une plate-forme sur laquelle est implantée une tour. En 2009, l’artiste finit l’œuvre en implantant sur 800 m ce chemin de bois sur les prairies et les roselières qui séparent l’observatoire du village. À 40 cm au-dessus du sol, sans garde-corps,
il permet au promeneur l’expérience d’une véritable immersion dans la nature.

L’œuvre a été construite avec la participation des habitants, de l’École supérieure du bois de Nantes, des Écoles d’architecture de Nantes, Saint-Étienne, Paris-La Villette et de Versailles, les Écoles des Beaux-Arts de Nantes et Paris, de École de design de Nantes, ainsi que des étudiants du monde entier et de l’association de réinsertion Motiv’action.

source : http://www.estuaire.info/fr/oeuvre/l-observatoire-tadashi-kawamata/