retour accueil  
précédente
fermer
suivante

larve de Coccinelle asiatique [Harmonia axyridis]
au jardin - juin 2010
NIKON D100 + TAMRON 90mm macro

Ce coléoptère au si joli nom n'est pas originaire d'Europe. Il fut importé d'Asie en Amérique du Nord vers 1970, dans un but de lutte "naturelle" contre les pucerons et autres insectes dits "nuisibles" pour l'agriculture. Mais sa résistance et sa capacité à se reproduire sont telles qu'il est devenu dominant dans la plupart des pays où il a été introduit. En Europe, un premier foyer invasif est détecté en 2001. En France, on observe sa prolifération depuis 2004.
D'espèce bénéfique, la coccinelle asiatique est passée au statut d'insecte nuisible de par ses impacts écologiques (impact sur la biodiversité par la compétition ou la prédation d'espèces non-cibles du type coccinelles indigènes, lépidoptères, etc.), économiques (détérioration de la qualité des productions viticoles) et sociaux (agrégation en grand nombre à l'automne et en hiver dans les habitations, entraînant diverses perturbations et quelques cas d'allergies).
Alors que faire? Surtout en tirer des leçons pour l'avenir, et arrêter de jouer aux apprentis-sorciers...

pour tenter d'identifier les indésirables, double-cliquer ici